Les limites et continuités paysagères des vallées et buttes boisées de Bonnétable


Description des limites

L’unité paysagère des vallées et buttes de Bonnétable s’inscrit au nord-est de l’agglomération mancelle, entre trois vallées structurantes : l’Orne Saosnoise au nord, la Sarthe à l’est et l’Huisne au sud. Les limites de l’unité se déclinent ainsi :
Au nord, une continuité visuelle vers la plaine de l’Orne Saosnoise, transition paysagère douce associée au revers de cuesta de Souligné-sous-Ballon – Mézières-sur-Ponthouin. Depuis le coeur de l’unité des vallées et buttes de Bonnétable, la perception de la limite est difficile. Le regard est porté par les cultures, guidées par les lignes bocagères jusqu’à la forêt de Perseigne au nord. En revanche, une fois franchie, le paysage des plaines d’Alençon et du Saosnois s’ouvre et le revers de cuesta présente son relief facilement identifiable.



A l’ouest, l’association des buttes boisées du relief de Ballon – Souligné-sous-Ballon propose un profil diversifié qui semble émerger du plateau et ferme le paysage. De nouveau il faut franchir cette limite pour la percevoir pour que le paysage s’ouvre sur les larges panoramas de l’unité des balcons de la Sarthe. Cette limite s’appuie au nord sur l’éperon bâti de Ballon dominé par le donjon et au sud sur les ondulations boisées et bocagères de Souligné-sous-Ballon, véritable transition paysagère vers les paysages de Savigné-l’Evêque. Cette transition joue sur l’alternance des boisements feuillus et de conifères, sur un relief d’ondulations boisées aux lignes harmonieuses, mettant en scène le paysage au travers de fenêtres végétales et offrant des échappées visuelles sur les deux sous-unités limitrophes (Les balcons de la Sarthe à l’ouest et les vallées et buttes de Bonnétable à l’est)

Au sud, la limite s’appuie sur l’autoroute qui marque une véritable rupture sur un secteur de transition paysagère sous influence mancelle (diffusion de pression urbaine), relayée vers l’est par la ligne de bascule topographique sur la crête du coteau nord de la vallée de Huisne, offrant des vues panoramiques, longues et dégagées sur la vallée.

A l’est, transition paysagère entre les vallées et buttes boisées et le plateau cultivé, marquée par une alternance entre bois et clairières habitées, en appui sur les coteaux de deux vallons orientés nord-sud : Le Rosay au sud baignant Saint-Aubin-des-Coudrais, affluent de l’Huisne et, le ruisseau du Courtéan, au nord, affluent de l’Orne Saosnoise.

Correspondance avec les atlas de paysages précédents

Cette unité paysagère des « Vallées et Buttes de Bonnétable » ne trouve pas de correspondance avec les différentes unités paysagères de l’Atlas de paysages de la Sarthe de 2005. Elle s’identifie à l’articulation de 3 de ses unités (6 – sables et conifères / 8 – Perche Sarthois / 12 – vallée de la Sarthe de l’Atlas des paysages de la Sarthe de 2005) et se justifie d’une part, par la reconnaissance d’une histoire géologique et hydrologique qui a laissé une empreinte visuelle dans le paysage d’aujourd’hui et d’autre part par la force des ambiances végétales.

Consulter la carte interactive de correspondance entre l’atlas de paysages des Pays de la Loire et les atlas de paysages départementaux précédents.

Lien vers les atlas de paysages précédents ou voisins

Consulter l’Atlas des paysages de la Sarthe (2005)

Partager la page

S'abonner