Les limites et continuités paysagères des marais de Brière


Description des limites

Les limites paysagères de cette unité sont clairement constituées et délimitent le vaste bassin qu’occupent les marais de Brière. L’horizon de l’est au nord est marqué par le coteau bocager du sillon de Bretagne dont on lit clairement la crête orientée nord-ouest/sud-est.


A l’ouest, la limite est définie par l’interface boisée et bocagère relativement dense située au contact du plateau de Guérande. Au sud, la limite est beaucoup plus anthropique (voie ferrée, urbanisation et route, port et pont de Saint-Nazaire sur l’horizon) et s’organise autour de la RN171 et le bourg insulaire de Donges.

Correspondance avec les atlas de paysages précédents

L’unité « Les marais de Brière » correspond à la sous-unité « Les marais de Brière », de l’unité paysagère « Les grands marais » (UP5), de l’atlas des paysages de Loire-Atlantique de 2011. La logique retenue pour identifier et qualifier les unités paysagères de l’atlas de paysages des Pays-de-la-Loire est de considérer une unité paysagère comme une portion continue de territoire. Ainsi, la sous-unité « Les marais de Brière » devient une unité paysagère à part entière.

Consulter la carte interactive de correspondance entre l’atlas de paysages des Pays de la Loire et les atlas de paysages départementaux précédents.

Lien vers les atlas de paysages précédents ou voisins

Consulter l’Atlas de paysages de Loire-Atlantique de 2011

Partager la page

S'abonner