Les limites et continuités paysagères de la champagne de Conlie


Description des limites

L’unité est clairement circonscrite par des reliefs plus ou moins prononcés qui marquent les horizons. A l’est, ce sont les reliefs de cuesta et de buttes témoins de la fin du bassin parisien. A l’ouest, les reliefs plus accentués des crêtes des forêts de Sillé et de Charnie se terminent sur l’unité par des contreforts bocagers. Au nord, une série de buttes boisées marque la transition vers la vallée de la Sarthe tandis qu’au sud, le gradient paysager est plus subtil et laisse apparaître une trame bocagère sur un relief qui s’ondule plus fortement.



Correspondance avec les atlas de paysages précédents

La Champagne de Conlie correspond au secteur ouest de l’unité N° 2 des paysages contrastés de l’ouest décrit dans l’atlas de paysages de la Sarthe (2005). Elle se limite aux secteurs de plaine ouverte cultivée de l’unité et correspond au secteur d’utilisation du calcaire dans l’architecture rurale traditionnelle.

Consulter la carte interactive de correspondance entre l’atlas de paysages des Pays de la Loire et les atlas de paysages départementaux précédents.

Lien vers les atlas de paysages précédents ou voisins

Consulter l’Atlas des paysages de la Sarthe (2005)

Partager la page

S'abonner