Le bocage du Sillon de Bretagne



C’est un plateau bocager, légèrement incliné vers le nord est où l’eau a sculpté de petits vallons fermés. Véritable territoire de passage, cette unité paysagère se caractérise par une succession d’infrastructures qui marquent fortement ce plateau aux ambiances profondément rurales. Le réseau bocager, encore dense dans bien des secteurs de l’unité, se distend à l’approche des grands axes Nantes-Rennes (à l’est de l’unité) et Nantes-Vannes qui s’appuie sur le revers du sillon de Bretagne. Au nord, la présence du canal de Nantes à Brest concentre les eaux d’un vaste bassin hydrographique qui dessine de nombreuses petites vallées encaissées dans le plateau. La proximité des axes de circulation et de l’agglomération nantaise au sud rend plus complexe la lecture du paysage. La maille bocagère se modifie, notamment lorsqu’elle est entremêlée dans la trame urbaine qui suit les axes de circulation, ou les zones d’activités. Les pylônes électriques qui convergent vers la centrale de Cordemais ou les éoliennes sont des repères visuels marquants. Consulter les cartes et blocs diagrammes de l’unité paysagère du Sillon de Bretagne’
Pour en savoir plus sur l’unité dans son contexte régional :

Consulter les vues caractéristiques géolocalisées du bocage du Sillon de Bretagne

Partager la page

S'abonner